Hoh Chi Min Ville – Saigon

17/01/2010

Le Vietnam

Le vol pour Saigon fait étape à Phnom Penh. Là, j’ai juste le temps d’acheter le « Chasseur d’Images » de décembre et d’admirer le livre de photos panoramiques sur Angkor de mon ami Jaroslav que l’on annonce déjà la reprise du vol. Puis, j’ai eu à peine le temps de chauffer mon siège et on arrive à destination.

J’ai prévu un périple dans la partie sud du Vietnam. A savoir les régions de montagne du centre-sud. Mon périple sera à quelque chose près le suivant:

périple dans le sud du Vietnam

Arrivée à Saigon, visite de la belle région de Dalat (bis), puis Ban Ma Thuot (plantations de café, belle cascade et parc naturel), Pleiku (en plein chez les minorités), un peu plus au nord Kon Tum.

Au retour, par Pleiku vers la côte: Quy Nhon et je rejoins Saigon par le train avec une étape chez les amis à Nha Trang.

Saigon au départ

Saigon un dimanche midi, c’est calme si on compare au reste du temps et mon taxi pousse des petites pointes pour arriver plus vite dans le premier district.

Oui, mon hôtel se trouve dans la plus bruyante des rues fréquentées par les voyageurs étrangers, la rue Bui Vien, mais situé tellement reculé dans un petit passage que l’on n’entend rien de tout ce tintamarre.

Ma chambre n’a pas été libérée pour cause de maladie (trop de bia?, indigestion?) et on me loge provisoirement en face. La chambre n’est pas trop mauvaise, mais un peu difficile d’accès: troisième…

18/01/2010

Dans l’ordre, j’effectue mon « déménagement » au Nhat Thao hotel, puis je me dirige vers le marché Ben Than, dans une des petites rues à côté, il y a un réparateur d’appareil photo sérieux.

En chemin, je m’arrête au « Tous les Jours », une boulangerie/pâtisserie française, pour compléter mon petit déjeûner d’hôtel, un peu succinct. Ils ont de vraies croissants (comme on ne trouve plus qu’en province chez nous…) et un excellent café vietnamien.

L’atelier de réparation met promet un diagnostique rapide et, si possible, une réparation pour demain. Il semble que la base de l’objectif soit cassée; elle est en plastique, donc fragile et pas adaptée au poids d’un zoom 18-250 mm. Merci PENTAX pour la qualité « légère » de ses fabrications…

Mais il me reste toujuours mon fidèle Ixus pour prendre des photos entretemps.

La rue Bui Vien du 1er district

Retour à Bui Vien, Pho Bo et sieste.

Plus tard dans l’après-midi, je vais voir si je ne trouve pas de nouveaux logiciels. Recherches fructueuses.

19/01/2010

Il pleut sur Saigon, doucement, ça ne mouille même pas. Le gars de l’atelier de réparation aurait dû me téléphoner. Ainsi je me mets en route pour y aller – avec un arrêt au « Tout les Jours » en cours de route, ça devient une habitude.

Le réparateur me promet mon appareil pour l’après midi sauf imprévu. Voilà, tout s’arrange.

Je profite du temps d’attente et chine un peu dans ce quartier des antiquaires. Une ancienne montre Breitling me tente vraiment: chronomètre automatique, édition spéciale Bentley et en état de marche. Je crois, après une révision elle sera comme neuve.

Après un petit « lunch » succinct, mon téléphone sonne: mon PENTAX est prêt. Je le récupère et rentre à l’hôtel vite fait car il s’est arrêté de pleuvoir ….doucement. C’est que vers le soir que la pluie cesse et que je peux sortir de nouveau.

20/01/2010

Je quitte Saigon sous la pluie pour Dalat dans la région montagneuse du centre-sud. Il pleuvra toute la journée. La vue sur les montagnes est cachée sous les brumes.

Nous arrivons à Dalat assez tard à cause d’un pneu crêvé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :